Vous souhaitez équiper votre maison d’une cheminée, mais la configuration de votre habitation vous laisse perplexe. Peut-être que tous les murs sont occupés, soit par une ouverture ou par autres choses. Il est également possible que vous hésitiez parce que vous pensez que votre maison n’est pas assez grande pour accueillir une cheminée. Il reste une solution et c’est la cheminée d’angle. On vous dit tout sur ce système de chauffage.

La cheminée d’angle et ses caractéristiques

Le foyer de la cheminée d’angle est disponible en différents modèles.

D’abord, le foyer ouvert comme celui d’une cheminée traditionnelle. Il est authentique et naturel, cependant son rendement est assez faible (avoisinant les 20 %) alors que ce type de foyer consomme beaucoup comparé aux autres modèles.

Ensuite, le foyer fermé, comme on peut le constater par son nom, il est équipé d’une porte (en laiton, en fonte ou en vitre). Vous pouvez l’ouvrir si vous le voulez pour profiter d’une ambiance à foyer ouvert. Le foyer fermé offre un meilleur rendement, pouvant aller jusqu’à 80 %.

Et l’insert foyer qui est à encastrer directement dans une cheminée déjà existante. Ce type de foyer propose un rendement encore supérieur aux deux autres. De plus, il possède une bonne esthétique.

La cheminée d’angle s’installe de deux façons : soit contre un mur dans un angle, soit directement contre l’angle dans le cas où la cheminée aurait une forme triangulaire.

En ce qui concerne la puissance de chauffe, vous n’avez rien à craindre. La cheminée d’angle est fiable et performante. Vous devez juste opter pour l’appareil qui s’adapte à la surface à chauffer. Vous pouvez faire un calcul simple à partir de cette formule : 1 kW pour 10 m².

Les différents types de cheminée d’angle selon le combustible utilisé

Quatre solutions sont à votre disposition.

La cheminée d’angle à bois qui offre un bon rendement énergétique. C’est également le plus économique puisque le bois est un combustible très abordable. Cependant, il nécessite un espace de stockage pour les bûches. Il a également besoin de beaucoup d’entretien, notamment sur le ramonage des conduits.

La cheminée d’angle au bioéthanol quant à elle n’a pas besoin de conduit. Le problème réside dans le prix élevé de ce combustible. D’un autre côté, sa puissance de chauffe est assez faible. De plus, on risque de se brûler avec ce type de cheminée.

La cheminée d’angle électrique est simple à installer et il n’a pas besoin d’entretien. Ce type de cheminée est surtout utilisé en chauffage d’appoint. Il est plus un élément décoratif qu’un appareil de chauffage. Par ailleurs, le prix de l’électricité est encore à voir.

La cheminée à gaz est un système de chauffage performant. Cependant, ce combustible provient des énergies fossiles et en plus il génère beaucoup de gaz carbonique. Il n’est donc pas conseillé si l’on veut conserver un environnement sain et propre.