Le poêle, à bois ou à pellet, nécessite des combustibles pour fonctionner. Il s’agit du bois et il existe plusieurs types de combustibles bois pour se chauffer. Aussi, si vous souhaitez investir dans un tel appareil de chauffage, vous avez intérêt à savoir les différents combustibles pour un poêle. Pour vous aider, voici les principaux types de combustibles pour poêle.

Le combustible granulé

Un granulé de bois est un combustible fabriqué à partir des copeaux ou des sciures de bois. Également appelé pellet, celui-ci est utilisé pour faire fonctionner un poêle à bois ou un poêle à pellet. Il est conditionné en sac et se vend ainsi en kilo. Mais il y a une forme de granulé qu’on peut acheter en vrac. Vous pouvez acheter votre combustible pour poêle allant de plusieurs kilogrammes à plusieurs tonnes selon vos besoins. L’avantage avec le granulé de bois est qu’il contribue à la sauvegarde de l’environnement. En effet, la fabrication des pellets encourage le recyclage des déchets puisque le combustible est fait avec des sciures de bois. Ensuite, le combustible granulé est écologique. C’est une énergie propre qui émet un faible taux de CO2 dans l’atmosphère.

Le combustible bûche de bois

Les bûches de bois sont les combustibles les plus anciens de tous les combustibles pour poêles, mais également les plus économiques. Il faut savoir que les bûches sont les moins chers du marché. Ils se déclinent en deux grands modèles : les feuillus résineux et les feuillus durs. Pour vous aider dans votre choix, le feuillu dur est considéré comme le plus efficace en terme de chauffage puisqu’ils bénéficient d’une bonne densité. Ce type de combustible pour poêle ne subit pas des fluctuations de prix comme le gaz et le fioul. Ensuite, il est renouvelable. On peut planter des arbres en abondance pour compenser les pénuries. Mais il faut savoir que pour qu’un bois bûche a un bon rendement de chauffe, il faut que son taux d’humidité soit inférieur à 20 %. Pour cela, le combustible en question fait l’objet d’un séchage de 2 ans en moyenne.

N.B : Le poêle à bois ou le poêle à granulés bénéficient tous de nombreuses aides financières. En effet, les combustibles bois respectent bien l’environnement. Le taux de CO2 émis par le bois durant sa croissance est quasiment égal au taux du gaz qu’il dégage lors de sa combustion. Aussi, ils sont éligibles au crédit d’impôt et de nombreuses aides financières venant des organismes privés militant pour l’environnement.