Se chauffer avec un chauffage au bois est un excellent investissement. Pour cause, il y a moins de risque de surcoût puisque le bois est un combustible bon marché et très économique. En plus, le choix des appareils de chauffage au bois est aujourd’hui très large afin que chacun puisse facilement trouver celui qui lui convient. Parmi les plus utilisés, il y a la cheminée, l’insert et le poêle à bois. Vous hésitez entre la cheminée et le poêle à bois ? Voici quelques explications qui vous aideront certainement à vous décider.

Fonctionnement et performance d’une cheminée et d’un poêle : le comparatif

La cheminée est une version plus traditionnelle du chauffage au bois. Elle chauffe par combustion de bois, mais contrairement à un poêle à bois, le foyer est généralement ouvert. C’est le choix idéal pour profiter d’une chaleur naturelle et conviviale dans la pièce. Mieux encore, elle privilégie le spectacle du feu qui est un atout majeur pour réunir la famille durant les saisons hivernales. Vous pouvez librement admirer les superbes flammes et les morceaux de bois qui crépitent en famille. Sans parler de l’odeur du feu de cheminée qui fait toute la différence. Et même si son rendement est peu satisfaisant, notez que vous aurez toujours la possibilité de transformer le foyer ouvert en foyer fermé. C’est moins de travaux d’installation et surtout vous gagnerez davantage en puissance de chauffe et en économie d’énergie. Pour ce faire, il suffira de faire appel à un professionnel qui s’occupera de placer ce qu’on appelle un insert en lieu et place de l’ancienne cheminée à foyer ouvert.

En ce qui concerne le poêle, c’est un système de chauffage contemporain et très performant. Il repose aussi sur le principe de combustion de bois pour diffuser de la chaleur, mais la différence c’est qu’il le fait de façon homogène et efficace. Et en principe, il fonctionne soit en bûches de bois soit en granulés de bois. Ceci dit, le poêle à bois est beaucoup moins rentable que son homologue à granulés. En effet, celui-ci exige un approvisionnement régulier, soit toutes les deux heures. Sans compter que la bûche de bois est un combustible qui a tendance à se consumer vite. Par contre, le poêle à granulés est équipé d’un réservoir robotisé et d’un système de programmation qui lui permet de fonctionner de manière autonome. Grâce à ce système de programmation, vous pouvez automatiser son allumage ainsi que son extinction. Cela vous éviterait les corvées de vas et viens pour bénéficier d’une douce chaleur dans la pièce. Et avec un réservoir robotisé, vous n’aurez plus à recharger constamment en granulés la chambre de combustion. L’approvisionnement est autant automatique que programmable.